mineur que faire?

Aller en bas

mineur que faire?

Message par léo le Lun 23 Fév - 22:28

Lorsqu'un mineur est victime de viol ou d'agressions
sexuelles il a besoin de se confier à une personne en qui il à confiance et il
se peut que ce soit vous! Comment devez vous vous conduire si cela se produit?
C'est ce que je vais essayer de vous indiquer.

si vous êtes la première personne à qui il se confie:

Ne mettez jamais en doute ses
paroles.
Encouragez le à parler.
Assurez le de votre aide.
Pour un
enfant de moins de quinze ans la loi fait obligation à toute personne informée
de ces faits de les signaler aux autorités judiciaires ( Brigade des Mineurs,
Juge pour enfants, Procureur ).

Ne lui montrez en aucun cas que vous
émettez des réserves quant à ce qu'il vous confie car c'est le meilleur moyen
que ce jeune aura de se renfermer dans ces souvenirs et qu'il tentera,
peut-être, de se suicider surtout s'il sent que vous ne lui faites pas
confiance. Ne l'obligez pas à aller porter plainte tant qu'il ne se sentira pas
prêt.


si c'est un viol ou abus intra-familial:

Si des proches de l'enfant ont eu connaissance des
faits mais qu'ils ne les signalent pas. Ils deviennent complices de l'agression
et peuvent être condamnés au même titre que l'agresseur lui-même.

La
révélation de telles situations entraîne un bouleversement familial qui
nécessite du soutien et une entraide, spécialement pour l'enfant victime. Ne lui
ne faite pas sentir que c'est de sa faute si des problèmes surgissent dans la
famille. N'oubliez pas que ce n'est pas de sa faute mais celle de l'agresseur.
L'enfant ni est pour rien : c'est l'adulte qui a commis cet acte odieux pas lui.
L'adulte en question est responsable de ces actes car d'une part il est majeur
et d'autre part il est conscient de ces actes.

Un avocat peut assurer la
défense de l'enfant et l'accompagner tout au long de la procédure. N'oubliez pas
que vous pouvez toujours le soutenir et l'aider dans ces démarches mais aussi
moralement. Si l'enfant s'est confié à vous, il compte aussi sur vous pour
l'aider a traverser cette mauvaise expérience. Alors ne le laissez pas tomber!


signalement:

Il existe deux sortes de signalements :
- Un
signalement judiciaire en cas d'urgence ( si l'enfant est en danger ), par
lettre ou par téléphone au Procureur de la République du Tribunal de Grande
Instance de votre département, ce qui déclenchera rapidement une enquête de
Police et une recherche de l'agresseur.
- Un signalement administratif qui
sera effectué auprès des Services sociaux du département de la jeune victime.
Dans ce cas ce sont ces services qui informeront la
justice.

Malheureusement la procédure est aussi dure que celle faite pour
les adultes. Une enquête de police sera effectuée avec une instruction de la
plainte et des expertises liées à ces cas d'agressions. Néanmoins tous les
enfants ont le droit d'avoir un avocat pour leur défense qui peut les
représenter aux diverses audiences.
avatar
léo
Membre incontournable du forum
Membre incontournable du forum

Féminin
Nombre de messages : 275
Age : 29
Victime ou Professionnel ? : victime
Date d'inscription : 02/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum